Les claviers maître

  1. Définition
  2. Qu'est-ce que le MIDI ?
  3. Réglages et fonctionnalités
  4. Comment choisir son clavier maître ?
Achat Claviers maitre

1. Définitionhaut de la page

Malgré leur ressemblance avec les synthétiseurs ou les pianos, les claviers maître sont des surfaces de controle, ils ne produisent donc pas de son. Leur rôle est d'envoyer des informations MIDI à des appareils comme des séquenceurs, synthétiseurs, ou expandeurs : en direct si c'est du hardware ou via une interface MIDI (souvent incluse dans les cartes son) si ce sont des logiciels (software).

Ces signaux MIDI sont alors interprétés par ces appareils recevant l'information et utilisés pour écrire et produire de la musique.

Les séquenceurs (hardware ou software) permettent également d'enregistrer ces séquences MIDI dans le but de les retravailler (corriger ou complèter) avant de les envoyer à des instruments virtuels (ou à des synthétiseurs, expandeurs en hardware).

2. Qu'est-ce que le MIDI ?haut de la page

Le MIDI (Musical Instrument Digital Interface) est un protocole de communication et de commande unidirectionnel utilisé pour faire des échanges de données entre divers appareils électroniques tels que des instruments, contrôleurs, ordinateurs, interfaces...

Les informations MIDI sont envoyées en numérique et en série à une vitesse de 3,8ko/s.
Les messages envoyés sont du type note-on, note-off, volume, pitch-bend, program change, divers signaux de modulation : 16 canaux possibles sur un seul fil permettant ainsi de contrôler plusieurs appareils. Chaque modulation est définie par une valeur allant de 0 à 127. Les fichiers MIDI standards ont une extension .mid ou .midi.

Les câbles MIDI sont équipés de connecteurs DIN à 5 broches, cela dit les contrôleurs et instruments MIDI sont maintenant également dotés d'une connectique USB pour communiquer plus facilement avec les ordinateurs.

La connectique MIDI IN d'un appareil lui permet de recevoir des données MIDI et la MIDI OUT d'en envoyer vers d'autres appareils.

3. Réglages et fonctionnalitéshaut de la page

Il existe de nombreux claviers maîtres (également appelés claviers MIDI) avec plus ou moins de capacités, et fonctionnalités. Quelque soient les éléments qui les composent, tous les boutons, curseurs, faders, touches, pads sont assignables à chaque élément de l’interface visuelle du logiciel.

- Vélocité : permet de modifier l'attaque et la force de chaque note en fonction de la vitesse d'impact de la touche (paramétrable et débrayable sur la plupart des claviers)

- After-touch : répétition de pression sur une note permettant des générer des effets d'expression (paramétrable et débrayable sur la plupart des claviers)

- Split : division du clavier en plusieurs portions pouvant chacune envoyer des séquences MIDI sur un canal différent (paramétrable et débrayable sur la plupart des claviers)

- Molettes Pitch-bend et Modulation : ces deux molettes, situées généralement à gauche du clavier, permettent respectivement d'agir instantanément et instinctivement sur la tonalité et les effets

- Pads : fonctionnement identique aux touches du clavier mais avec une course plus courte, très pratique pour jouer des sons percussifs (batterie, percussions...)

- Potentiomètres rotatifs : une fois assignés, ils permettant de contrôler n'importe quelle fonction de l'appareil recevant les données

- Fader : identiques à ceux que l'on retrouve sur les consoles de mixage, permettant de gérer habituellement les volumes des sons (mais aussi tout autre paramètre au même titre que les potentiomètres rotatifs)

- Boutons de "transport" : play, stop, pause, record, fast, rewind

- Ecran LCD rétro-éclairé : permettant de paramètrer le clavier

- Pédales : permettent de moduler le son d’un instrument, il existe des pédales d’expression ou de modélisation

En ce qui concerne leur taille, les claviers maître sont proposés avec un nombre de notes (touches) et donc d'octaves plus ou moins important : 25, 49, 61, 73 ou 88 notes.

On distingue également les claviers maître à l'aide de leur qualité de toucher. Les meilleurs ont un toucher lourd, la sensation de jeu est alors très proche de celle d'un piano.

4. Comment choisir son clavier maître ?haut de la page

Pour bien choisir son clavier maître il faut donc choisir le nombre de touches, le type de toucher et les fonctionnalités dont on a besoin, et connaître le budget que l'on souhaite dépenser.

Les claviers 88 notes toucher lourd étant évidemment les plus chers et les plus encombrants sont idéals pour les pianistes (STUDIOLOGIC FATAR NUMA par exemple).

En informatique musical les claviers les plus demandés sont des 25 ou 49 touches avec des pads et potentiomètres rotatifs comme sur les séries AKAI MPK ou NOVATION REMOTE SL.

Attention les claviers 25 notes qui ont l'avantage d'être très compacts sont souvent trop petits pour jouer certains accords.

Pour finir, la robustesse d'un clavier maître est un atout majeur quand on connait les risques dus aux mauvais traitements qu'ils subbissent : principalement à cause de la "fougue musicale" que ce type de surface de contrôle provoque chez l'utilisateur. Ce produit a réellement révolutionné la création musicale et le monde de l'informatique musical et de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur).

Découvrez notre sélection de claviers maître toutes marques au meilleur prix sur notre boutique en ligne en cliquant ici